La Vie de nos Chasseurs

La vie de nos chasseurs

Président : Daniel BARTES

Une année 2015-2016, très contrastée, un début très prometteur, une fin Décembre-Janvier catastrophique.
Suite aux efforts réalisés par les chasseurs, l'introduction du lapin s'est parfaitement déroulée.
Nous avons pu jusqu'à mi-décembrefaire courir nos chiens et lever de nombreux lapins. Hélas, un hiver qui n'en a que le "nom" s'est transformé en printemps, pas de gelées, pas de grands froids, d'où prolifération des moustiques et de fait, une épidémie de VHD  qui a décimé les lapins depuis 2 mois.
Cette épidémie est générale dans l'Aude et tous les départements du sud.
Nous en avons réintroduits car nous avons accueilli les 19-20-21 Février la demi-finale du championnat de France de concours de meutes sur lapins, 18 meutes du Midi seront présentes.
Pour les chasseurs de perdreaux, l'année fut courte. Par contre, en 2016, nous tenterons de réintroduire de nouvelles compagnies et nous allons être pour cela une commune témoin choisie dans l'Aude par la Fédération de chasse.En ce qui concerne les migrateurs, n'ayant pas eu de froid, ce fut une année médiocre.
Espérons de meilleurs jours pour 2016-2017 !

assochasseur


 

Des nouvelles de l'AICA   
Président : Daniel BARTES

Une année très particulière, puisque les chasseurs ont effectué l'ouverture dans les vignes le 20 Octobre.


Cela fait de très nombreuses années que nous n'avions pas connu une ouverture aussi tardive. Mon sentiment de chasseur qui, je l'espère, est partagé par beaucoup d'autres, ce n'est que mieux pour le gibier qui sera préservé plus longtemps.
De plus, si nos amis viticulteurs ne nous laissaient pas chasser sur leurs terres, où irions-nous !
Bonne nouvelle, après une discussion empreinte de bon sens avec les constructeurs des éoliennes, nous avons obtenu une subvention de 2500€.
Cette somme nous permettra d'effectuer des lachers de reproducteurs, perdreaux, faisans, et confection de nouvelles garennes proches de la garrigue.
Le lapin revient sur le territoire, nos efforts portent leurs fruits. Avant l'ouverture, il a été observé beaucoup de lièvres, les compagnies de perdreaux sont irrégulières.
L'ouverture au sanglier a très bien débutée, avec de très gros tués, en majorité des mâles.
De plus, deux nouveaux jeunes chasseurs, Christophe Mathieu et Julien Desrues, nous ont rejoint. C'est avec plaisir que nous les avons accueillis.

Bonne chasse à tous et n'oubliez pas que les promeneurs et les vététistes sont nos amis.

N'oubliez pas de récupérer les douilles de cartouches.

Le chasseur doit préserver la nature et donc donner l'exemple.


 

Avant de parler de nos chasses actuelles, je pense qu’il serait bon de faire un bref historique. En effet, depuis maintenant une quarantaine d’années, notre faune a changé. Il y a 2 modifications notoires, qui, d’après moi, ont chacune leur explication. D’une part, notre garrigue, si chère aux Pouzolais, s’est totalement refermée et, par endroits, est impénétrable. En fait, il n’y a plus de troupeaux et le dessous des bois est très sale Donc, disparition du royaume des lapins, lièvre et colonisation par les sangliers et les chevreuils.Qui aurait dit en 1970, qu’un jour il y aurait une Diane à Pouzols.
D’autre part, les machines à vendanger ayant remplacé les hommes, il n’y a plus de grapillons, les toudres et les grives sont donc moins nombreux. Il n’était pas rare, par vent du nord froid, de tirer à la passe le soir, 50 cartouches. Lorsque l’on en tire 10 de nos jours , nous sommes bien contents.

Oublions le passé et revenons aux années 2000. Il y a toujours une trentaine de chasseurs pouzolais ou d’origine. Hélas, pratiquement aucun jeune d’une vingtaine d’années. Il y a ensuite des cartes vendues à des chasseurs extérieurs, soit pour le petit gibier, soit pour les migrateurs, environ une dizaine.

Parlons du gibier. Après 4 ans d’effort, création de garenne, lâcher de puces vaccinées pour éviter la myxomatose, le lapin revient pour notre plus grand bonheur. Quant aux lièvres et perdreaux, l’effectif est stable et correct.

En ce qui concerne le grand gibier, les sangliers étaient peu nombreux en début de saison , mais les pluies de novembre laissent entrevoir une densité plus importante. Pour le grand gibier, une grande avancée a été faite en Août 2011. En effet, depuis une dizaine d’années, nous chassions en A.I.C.C.A. Pouzols-Mailhac et Oupia, et depuis 4 ans, il y avait une entente avec Bize. Cette entente permettait à ceux qui le désiraient de chasser le samedi sur Pouzols-Mailhac ou Oupia et le mercredi et le dimanche à Bize. Après quelques réunions d’information, nous avons réussi à créer une nouvelle A.I.C.C.A du Minervois regroupant Pouzols-Mailhac-Oupia-Bize. Comme quoi, lorsque l’on peut s’entendre, il n’y a plus de frontières !

Je ne peux finir cet article sans citer les chasseurs qui font notre fierté de par leur assuidité depuis plus de 60 ans, Henri CASES et Georges TOLZA et nous savons, que si quelques problèmes de santé n’étaient pas apparus, d’autres seraient encore avec nous à plus de 80 ans ! Bonne chasse à Tous !

 

 

Novembre 2011


 L’Association Communale de chasse agréée, avec la bonne volonté des chasseurs, a mis en place des garennes pour essayer d’introduire à nouveau, le lapin. Mais, apparamment, l’essai n’est pas concluant et la saison de chasse 2012 n’est pas satisfaisante

Novembre 2012

chasseurs1
chasseurs2

24/04/2017
HORLOGE
Heure :

13--nov

le mag

habitat-logo

Doc-information-risque-majeurs-1

module-moustique

station-pdf

logobib

Logo-laposte

infos-div

logotempouz

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
46
Hier :
288
Semaine :
46
Mois :
7065
Total visiteurs :
281166
-
1 visiteurs en ligne
Copyright © 2017 Site officiel de la mairie de Pouzols-Minervois - Tous droits réservés